Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Barlin souvenirs

Un blog pour partager vos souvenirs et actualités sur Barlin, dans le Pas-de-Calais.


La cité abandonnée

Publié par Jacky Mikolajczak sur 4 Décembre 2015, 12:10pm

Catégories : #Cité 9 de Barlin, #Fosse 9 Barlin, #Fosse 9 Hersin, #Les mines, #Cité minière de Barlin, #Cité minière d'Hersin -Coupigny, #Barlin d'avant, #Hersin-Coupigny

Ces photos n'ont pas été prises à Barlin, mais c'est tout comme. Si vous avez vécu à la cité 9 de Barlin, vous reconnaîtrez sans doute les lieux.

Nous sommes là sur le territoire de la ville d'Hersin-Coupigny. Ces photos ont été prises dans les rues Drude, d'Amade et de Casablanca. La cité fut construite au début du 20ème siècle pour loger les mineurs de la Fosse 9 d'Hersin. La fosse se situait sur la commune d'Hersin, mais la cité avait été bâtie en grande partie sur les terres barlinoises. Les habitants de cette enclave hersinoise se considéraient plutôt barlinois. Les enfants étaient scolarisés dans les écoles de notre ville, les parents allaient faire leurs courses dans les commerces de Barlin. Seul le code postal différenciait les hersinois des barlinois de la cité 9.

Les quelques maisons situées sur la commune d'Hersin font peine à voir. Si vous avez vécu dans le quartier, vous contemplerez certainement ces photos avec tristesse. Quelques familles y habitent encore, tant qu'il y a de la vie, la cité n'est pas tout à fait morte.
Rue Drude, un graffeur a rendu un hommage aux mineurs.

Rue Drude, un graffeur a rendu un hommage aux mineurs.

Rue de Casablanca, ces maisons ont quasiment gardé leur aspect originel, avec la cuisine qui servait également de buanderie. Par la suite, les occupants, avec l'accord du garde des mines, ont pour la plupart aménagé une pièce supplémentaire pour relier les deux parties de l'habitation. On appelait cette pièce le rabattu.Rue de Casablanca, ces maisons ont quasiment gardé leur aspect originel, avec la cuisine qui servait également de buanderie. Par la suite, les occupants, avec l'accord du garde des mines, ont pour la plupart aménagé une pièce supplémentaire pour relier les deux parties de l'habitation. On appelait cette pièce le rabattu.

Rue de Casablanca, ces maisons ont quasiment gardé leur aspect originel, avec la cuisine qui servait également de buanderie. Par la suite, les occupants, avec l'accord du garde des mines, ont pour la plupart aménagé une pièce supplémentaire pour relier les deux parties de l'habitation. On appelait cette pièce le rabattu.

Rue Drude

Rue Drude

Les jardins des habitations de la rue de Casablanca donnent sur la rue d'Amade.

Les jardins des habitations de la rue de Casablanca donnent sur la rue d'Amade.

Commenter cet article

BOITEL Patrick 30/05/2016 15:32

La 3ème photo, à droite, encadrement blanc sans porte, c'était la maison de mes parents ! c'était le N° 8. Celle qui est devenue mon épouse, Nicole LEGAY, habitait au N° 2 de la même rue.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents